Back to top

Cabinet

Le Cabinet à l’heure actuelle regroupe les 17 membres du Conseil exécutif (énumérés selon l’ordre de préséance).

Le Cabinet, qui constitue l’autorité décisionnelle de la branche exécutive du gouvernement, s’occupe de l’administration du gouvernement et des politiques publiques.

Honourable Stephen McNeil

Honourable Karen Lynn Casey

  • Deputy Premier
  • Deputy President of the Executive Council
  • Minister responsible for the Credit Union Act
  • Minister responsible for the Insurance Act and the Insurance Premiums Tax Act
  • Minister responsible for the Liquor Control Act
  • Minister responsible for the Nova Scotia Liquor Corporation
  • Minister responsible for Part I of the Gaming Control Act
  • Minister responsible for the Securities Act
  • Minister responsible for the Utility and Review Board Act
  • Minister responsible for the Chartered Professional Accounts Act

Honourable Keith Colwell

Honourable Leo A. Glavine

Honourable Geoff MacLellan

Honourable Labi Kousoulis

Honourable Mark Furey

  • Provincial Secretary
  • Minister of Labour Relations
  • Minister responsible for the Elections Act
  • Minister responsible for the Human Rights Act
  • Minister responsible for the Regulations Act
  • Minister responsible for Part II of the Workers' Compensation Act
  • Minister responsible for the Retail Business Designated Day Closing Day Act
  • Minister responsible for the Nova Scotia Police Complaints Commissioner
  • Minister responsible for the Nova Scotia Police Review Board
  • Minister responsible for the Disabled Persons' Commission Act

Honourable Lloyd Hines

Honourable Margaret Miller

Honourable Iain Rankin

Honourable Derek Mombourquette

Nomination au Conseil exécutif

Le Cabinet, officiellement le Conseil exécutif, se compose de personnes nommées par le lieutenant-gouverneur, sur les conseils du premier ministre. Le lieutenant-gouverneur peut nommer un président, un vice-président et des ministres au Conseil exécutif. La tradition veut que le président du Conseil exécutif soit le premier ministre.

La qualité de membre du Conseil exécutif étant accordée par nomination, une personne n’a pas nécessairement besoin être député pour faire partie du Conseil exécutif.

Lorsque l’Assemblée législative est dissoute, les députés cessent d’être des députés, mais les membres du Conseil exécutif continuent de faire partie du Conseil exécutif jusqu’à ce qu’ils démissionnent ou qu’un nouveau membre soit assermenté à leur place.

Les membres du Conseil exécutif peuvent mettre le titre « l’honorable » devant leur nom et les initiales C.E.N.E. après leur nom pour indiquer qu’ils font partie du Conseil exécutif. Ce privilège est aussi accordé aux membres honoraires du Conseil exécutif.

Serments

Une nomination au Conseil exécutif devient officielle lorsque la personne est assermentée. Les personnes désignées doivent prêter un serment d’allégeance ministérielle et un serment d’office. Un ministre dont les responsabilités changent n’a pas à prêter serment une nouvelle fois.

En général, les nouveaux membres du Conseil exécutif sont assermentés à la résidence du lieutenant‑gouverneur.