Back to top

Histoire du hansard

Il y a plus de 200 ans qu’on transcrit et imprime les débats législatifs en Nouvelle-Écosse.

Le hansard doit son nom à Thomas Curson Hansard, qui commença à publier les débats parlementaires en Grande-Bretagne en 1812. Certes, il y avait alors d’autres éditeurs, mais les comptes rendus de M. Hansard étaient considérés comme les plus fidèles aux débats. Pour cette raison, la majorité des parlements du Commonwealth ont adopté le terme « hansard » pour désigner leurs services de comptes rendus de leurs débats.

Dates clés en Nouvelle-Écosse

22 février 1817
Le Acadian Recorder  publie les premiers comptes rendus parlementaires. Le Weekly Press lui emboîte le pas dès le 25 février 1817. Avant cela, les journaux publiaient seulement les discours du Trône, qui étaient consignés dans les Journals and Proceedings of the House of Assembly.

11 février 1841 
William Alexander Henry, député d’Antigonish, considérant que la manière de faire état des débats et des travaux de l’Assemblée à cette époque n’est pas satisfaisante, propose qu’un comité soit mis sur pied pour déterminer la meilleure manière d’obtenir des comptes rendus exacts à l’avenir.

5 avril 1841     
L’Assemblée législative, sur la recommandation du comité, accorde 100 £ aux sténographes de l’Assemblée.

1841-1850         
Les comptes rendus sont publiés dans des journaux locaux.

1851-1861     
Les comptes rendus officiels sont publiés par l’Assemblée législative.  La Nouvelle-Écosse est le deuxième territoire de l’Empire britannique, après la Grande-Bretagne, à publier ses comptes rendus.

1862-1863         
Les comptes rendus sont publiés dans des journaux locaux.

1864-1916         
Les comptes rendus officiels sont publiés par l’Assemblée législative.

1917-1919     
La publication des comptes rendus cesse pendant la Première Guerre mondiale. Des journaux locaux publient des résumés.

1920             
La Bibliothèque législative possède un compte rendu non officiel daté de 1920.

1921-1950         
Des résumés sont publiés dans des journaux locaux.

1951-aujourd’hui     
Les comptes rendus officiels sont publiés par l’Assemblée législative.

Imprimeurs, sténographes et rédacteurs en chef officiels

1851-1856               Richard Nugent

1857                         William A. Penney (imprimeur)

1858-1859               Otto Weeks fils (sténographe) 

1861-1866               Sir John George Bourinot

1867                         Joseph C. Crosskill (imprimeur et éditeur)

1868-1872               Sir John Sparrow David Thompson (sténographe)

1873-1882               Benjamin Russell (sténographe)

1883-1888               Samuel A. Chesley (sténographe)

1889-1916               John M. Geldert (sténographe)

1920                         Weeks Printing Co. (imprimeur de feuillets sur les débats)

1950-1966               H.B. Jefferson (rédacteur en chef)

1967-1969               John Quinn “Jack” Stuewe (rédacteur en chef)

1970-1977               Ralph S. Morton (rédacteur en chef)

1977-2000               Rodney Caley (rédacteur en chef)

2000-2017               Robert Kinsman (rédacteur en chef)

2017                         Colleen Denomme (rédactrice en chef intérim)

2018-au jourdhui     Donna Davis (rédactrice en chef)