Assemblée Législative de la Nouvelle-Écosse

Les travaux de la Chambre ont repris le
21 septembre 2017

Le cheval de l’île de Sable

Les chevaux sauvages légendaires de l’île de Sable symbolisent la volonté de survivre dans un environnement inhospitalier. Selon certaines personnes, leurs ancêtres auraient survécu à des naufrages.D’autres croient que des Scandinaves, John Cabot, des explorateurs portugais ou des Acadiens abandonnèrent des chevaux sur l’île. Il est plus probable qu’ils y aient été abandonnés par un marchand opportuniste de Boston engagé pour transporter des Acadiens au moment de la déportation. Selon les scientifiques qui étudièrent les origines génétiques des chevaux, ces derniers pourraient être de lointains cousins des chevaux islandais. Quelles que soient leurs origines, les chevaux de l’île de Sable comptent parmi les rares populations de chevaux sauvages toujours en existence dans lemonde.

En 1960, quand le gouvernement du Canada décida d’amener les chevaux sur le continent pour les vendre aux enchères ou les abattre pour en faire de la nourriture pour chiens, il y eut un tollé général. Des écoliers de partout au Canada écrivirent au premier ministre John Diefenbaker pour le supplier d'empêcher l'abattage. Les chevaux de l’île de Sable sont un trésor national tant à cause de leur légende, liée à la colonisation de la Nouvelle-Écosse et du Canada, que de leur survie, la preuve que des enfants qui défendent ce qu’ils croient être juste peuvent changer les choses.

Le cheval de l’île de Sable fut déclaré emblème chevalin de laNouvelle-Écosse en 2008.

Retour aux symboles