Assemblée Législative de la Nouvelle-Écosse

Les travaux de la Chambre ont repris le
21 septembre 2017

L’épinette rouge

Tout comme sa province natale, l’épinette rouge a beaucoup de traits remarquables. Elle pousse dans des milieux très divers (marécages, sols rocheux très minces, etc.). Dans un milieu favorable, elle peut atteindre des hauteurs de 30 mètres (100 pieds), mais sa hauteur moyenne est de 25 mètres (80 pieds). Contrairement à la plupart des conifères, l’épinette rouge est en mesure de vivre pendant des dizaines d’années dans des endroits privés de soleil et de reprendre de la vigueur, pour un ou deux siècles de plus, dès que la forêt a été éclaircie. Elle ne produit de graines et ne se reproduit naturellement qu’au bout de 75 à 100 ans, même si elle vit facilement 400 ans. C’est la première source de bois de sciage de la province et la deuxième source de pâte à papier.

La magnifique épinette rouge a toujours joué un rôle très important dans l’histoire de la Nouvelle-Écosse. Aux premiers jours des constructions maritimes, les artisans eurent recours à l’épinette rouge pour pallier au manque de pin blanc. Les pionniers se servaient de jeunes branches d’épinette rouge, infusées et fermentées dans l’eau, pour lutter contre le scorbut. De nos jours, c’est un des piliers de notre économie et un symbole dont tous les Néo-Écossais peuvent être fiers. L’épinette rouge symbolise la force et l’adaptabilité des Néo-Écossais. C’est l’arbre emblématique de la Nouvelle-Écosse depuis la loi d’adoption passée par l’Assemblée législative en 1988.

Retour aux symboles