Assemblée Législative de la Nouvelle-Écosse

Les travaux de la Chambre ont repris le
21 septembre 2017

La truite de ruisseau

Le poisson le plus populaire pour la pêche sportive dans la province, la truite de ruisseau ou truite mouchetée est connue sous le nom scientifique de Salvelinus fontinalis. Il est considéré par plusieurs comme étant le plus beau de nos poissons d'eau douce, avec ses couleurs passant du vert foncé au brun, et ses quelques points rouges entourés de halos bleus sur ses côtés. Bien qu'il porte le nom de truite, ce poisson fait partie de la famille des ombles et est étroitement relié à l'omble chevalier.

On retrouve la truite de ruisseau partout dans la province, de Yarmouth au Cap-Breton, et la période de frai a lieu en octobre et en novembre, dans les régions peu profondes des cours d'eau. Les jeunes truites naissent au début du printemps et émergent du gravier pour pouvoir se nourrir d'insectes aquatiques. La truite de ruisseau grandit rapidement et, après un an, peut mesurer de 5 à 10 cm de longueur. La croissance tardive dépend souvent de l'habitat et du cycle biologique. La truite de ruisseau qui passe une partie de sa vie dans l'eau salée peut atteindre un poids de 2 kg, tandis que celle qui passe toute sa vie dans les lacs et rivières d'eau douce dépasse rarement 500 g. La plus grosse truite de ruisseau signalée en Nouvelle-Écosse est une truite de mer prise dans le comté d'Halifax en 1871 pesant 3,4 kg et mesurant 60 cm de longueur.

La truite de ruisseau a été désignée poisson provincial de la Nouvelle-Écosse le 23 janvier 2006, par une loi de l'Assemblée législative.

Retour aux symboles