Assemblée Législative de la Nouvelle-Écosse

La Chambre s'est ajournée le
26 octobre 2017

Démocratie 250

Démocratie 250, l'organisme établi pour diriger les célébrations de l'année dernière marquant le 250e anniversaire de la naissance de la démocratie parlementaire au Canada, a publié deux rapports, aujourd'hui 7 mai. Le gouvernement provincial a également établi un fonds en fiducie visant à encourager davantage de jeunes Néo-Écossais à devenir des citoyens actifs et engagés qui votent.

Le premier rapport, intitulé Rapport sur les célébrations organisées à l'occasion de l'année marquant le 250e anniversaire de la démocratie parlementaire au Canada, résume les centaines d'événements et d'activités de célébration qui ont eu lieu en 2008 en reconnaissance du 250e anniversaire du gouvernement représentatif en Nouvelle-Écosse.

Le deuxième rapport, intitulé Prêtons l'oreille, offre des recommandations visant à engager davantage de jeunes Néo-Écossais dans le processus démocratique. Le rapport examine les avantages et les inconvénients de modules obligatoires sur la participation citoyenne dans les cours de différents niveaux, et de l'établissement d'une politique provinciale sur l'accès politique non partisan aux écoles.

Les anciens coprésidents de Démocratie 250, John Hamm et Russell MacLellan, ont accepté d'être les fiduciaires du fonds en fiducie pour l'engagement des jeunes Démocratie 250 (en anglais seulement). Le fonds, d'une valeur estimée de 600 000 $ (à confirmer après le rapprochement final des comptes par le gouvernement fédéral), a été établi à partir de la portion non dépensée du budget de 2008-2009 de Démocratie 250. Il a été créé à l'appui des organismes de jeunes et des initiatives menées par des enseignants et des élèves qui correspondent aux objectifs liés à l'engagement des jeunes de D250.

« Démocratie 250 a non seulement engagé les Néo-Écossais et les autres Canadiens dans les célébrations de cette fière première pour notre province, mais a également attiré l'attention au déclin inquiétant de la participation électorale chez les jeunes, a dit Cecil Clarke, ministre de la Justice. Je suis ravi que les anciens coprésidents ont accepté de poursuivre le travail important qu'a entamé Démocratie 250 dans le domaine de la participation des jeunes. »

Le Dr Hamm a déclaré : « Les jeunes nous ont dit à plusieurs reprises qu'ils veulent en apprendre davantage au sujet du gouvernement et avoir plus d'occasions de participer aux types de programmes lancés par D250 en 2008. Ce fonds nous permettra de continuer d'appuyer les élèves, les enseignants et les organismes de jeunes qui ont demandé pour d'autres initiatives qui correspondent au mandat de D250. »

M. MacLellan a souligné : « Les centaines de jeunes qui ont soumis leurs commentaires pendant les assemblées générales et les sessions "Pizza et politique" organisées par D250 se sont dits frustrés par leur manque de connaissances au sujet des processus politique, législatif et électoral. De nombreux jeunes nous ont dit que ces connaissances sont essentielles pour encourager davantage de jeunes à voter. Ce fonds nous donne la chance de joindre un plus grand nombre de jeunes et de leur faire prendre conscience de l'importance du vote et de la valeur de la participation citoyenne. »